b nation: Quand le futur du marketing d’influence passe par un retour à l’authenticité - BICOM Communications

b nation: Quand le futur du marketing d’influence passe par un retour à l’authenticité

Branchée sur le phénomène du marketing d’influence depuis plus d’une décennie, l’équipe de bicom est aux premières loges de l’évolution du phénomène. Qu’est-ce qui nous a poussés à explorer les nano-influenceurs? Nous cherchions à retrouver l’esprit de communauté et d’échange de recommandations entre pairs. D’une part, les tarifs des influenceurs réguliers augmentaient au même rythme que la perception du public envers eux se transformait. Des influenceurs ayant reçu des reproches pour un manque de transparence, on voyait une saturation de leurs plateformes en contenu uniquement promotionnel et il régnait une confusion par rapport aux nouvelles politiques publicitaires. Aujourd’hui l’équipe propose dans ses stratégies de faire appel à différents types d’influenceurs des plus grands aux plus petits, tout dépendant des objectifs des marques.

 

Quel types d’influenceurs selon les différents objectifs?

Les influenceurs « Macro«  dévoilent le message directement à la clientèle cible. Ce sont des célébrités, des influenceurs de premier ordre qui rejoignent la masse. Nous collaborons avec eux lorsque nous cherchons à acquérir un maximum de notoriété, du trafic en magasin et en ligne et des ventes.

Les influenceurs « Niche«  communiquent le message de la marque d’une façon pertinente par rapport à leur réseau. Ce sont des créateurs de contenus, des blogueurs, des Youtubeurs ou encore des spécialistes dans un domaine précis. Via leurs plateformes ils permettent de rejoindre une audience cible précise et ils peuvent également créer du contenu pour les marques.

Les influenceurs « Micro«  quant à eux adoptent le message de marque. Ils sont des adeptes fidèles et ambassadeurs de marque avec une audience plus petite, mais plus engagée. Ils contribuent à bâtir de la loyauté et augmenter sa part de voix dans le marché.

Les nano-influenceurs s’engagent avec le message de la marque. Ce sont des consommateurs engagés avec une portée limitée, mais qui influencent activement leur entourage. Ils stimulent l’engagement, encouragent l’essai de produit, créent un sentiment de communauté (dans le cas de la marque employeur par exemple) et ils génèrent du UGC (contenu produit par les utilisateurs eux-mêmes).

 

Qui sont les nano-influenceurs?

Ce sont des « civils « , des gens qui n’aspirent pas à devenir des influenceurs reconnus, mais plutôt qui prennent plaisir à partager leurs découvertes avec leurs entourages. Ce sont des consommateurs à qui leurs entourages font confiance et qui partagent activement leurs expériences, avis et opinions sur les réseaux sociaux. Vous avez facilement en tête une personne à qui vous demanderiez son avis pour vous aider à choisir un restaurant alors que vous pensez à une autre quand vient le temps de demander une recommandation voyage. En fait, nous sommes tous dans une certaine mesure, des nano-influenceurs!

 

Pourquoi travailler avec des nano-influenceurs?

Suite à notre étude Pancadienne sur le pouvoir des nano-influenceurs nous avons obtenu la conclusion que les recommandations d’amis et de famille ont 10x plus d’impact que celles des célébrités sur les réseaux sociaux. Leurs échanges sont considérés comme plus authentiques et réels puisque dans la majorité des cas les abonnés des nano-influenceurs les connaissent dans la « vraie vie ». Si on voit un taux d’engagement sur Instagram jusqu’à 8 % pour les partenariats non commandités avec des influenceurs qui comptent 1 000 abonnés, la base de données de b nation a actuellement un taux d’engagement moyen de 12%, ce qui en fait une communauté très active et engagée.

 

Qu’est-ce que la b nation?

La b nation est le premier collectif de nano-influenceurs canadiens. Il regroupe aujourd’hui, plus de 700 nano-influenceurs à travers le Canada qui nous partagent des informations sur leurs goûts et intérêt afin que nous puissions les inclure dans nos campagnes marketing en leur faisant découvrir des produits et des expériences. Après qu’ils ont répondu à notre questionnaire, nous savons s’ils ont un chat, un chien, des enfants, un chalet, de l’acné, etc. Nous vérifions chacune des inscriptions pour nous assurer de l’authenticité et de la qualité des plateformes des participants. Attention on ne recherche pas la perfection! On veut simplement s’assurer que les gens inscrits à notre banque ont des profils valides.

 

Comment nous recrutons des nano-influenceurs?

Nous recrutons de nouveaux candidats de qualité de différentes façons en continu et sans nous arrêter à un nombre maximum. Via la publication des résultats de notre étude Pancadienne sur le pouvoir des nano-influenceurs nous avons obtenu des articles de presse et publications sur les réseaux sociaux qui ont attiré un certain nombre de candidats. Nous procédons également à l’approche de candidats très ciblés en fonction des besoins spécifiques de chaque campagne. Par exemple, nous avons déjà eux besoin de trouver 100 jeunes professionnels actifs sur les réseaux sociaux et non affiliés à un parti politique. Cela requiert donc une recherche et sélection des participants par notre équipe agile.

Notre objectif ? Obtenir la liste la plus longue et variée de nano-influenceurs de haute qualité dans le pays !