Les 10 commandements d’une campagne de marketing d'influence à succès - BICOM Communications

Les 10 commandements d’une campagne de marketing d’influence à succès

Nous sommes influencés tous les jours que ce soit par un membre de notre famille, une personne que l’on admire et que l’on voit dans divers médias, ou simplement par la personne qui nous sert le café au petit resto du coin, les influences et les inspirations sont partout autour de nous. Aujourd’hui, inspirer et influencer les gens est devenue un métier en soi.

Voici donc les 10 étapes à suivre pour bien réussir une campagne de marketing d’influence :

1. Tes objectifs tu définiras

On doit d’abord se poser la question sur l’objectif de la marque, sa cible principale et les résultats escomptés. On se doit d’être précis sur ce qu’on attend du créateur et finalement, de trouver la meilleure façon d’être le plus créatif possible dans notre stratégie.

2. Ta stratégie tu élaboreras

On choisit quel(s) type(s) d’influenceur(s) est le plus adapté au mandat et au message du client. Augmenter la notoriété, mousser le trafic et maximiser les ventes? On pense MACROS influenceurs. Pour rejoindre une audience cible précise ou pour créer du contenu pour la marque, on sollicite des influenceurs NICHES. Pour bâtir la loyauté et augmenter son share of voice dans le marché, les MICROS influenceurs sont nos meilleurs alliés. Finalement, les NANOS influenceurs stimulent l’engagement, encouragent l’essai de produits, créent un sentiment de communauté et génèrent du contenu qui peut être réutilisé par les marques.

3. Tes collaborateurs tu sélectionneras

4 facteurs clés à considérer ; la pertinence, la qualité, l’engagement et l’authenticité de la personne. Le contenu de l’influenceur doit avoir un lien ou du moins un intérêt marqué pour le domaine de la marque. Travailler avec une plus petite sélection d’influenceurs qui génèrent le meilleur contenu possible pour notre client est toujours plus efficace. L’engagement moyen d’un influenceur est important, car une communauté engagée représente un bassin d’acheteurs ou de consommateurs potentiels. L’authenticité du créateur face à son audience est assurément le facteur le plus important. C’est souvent la raison qui fait pencher le choix final.

4. Un brief efficace tu partageras

Les éléments à retrouver dans un brief ; la description de la campagne et de ses objectifs, les attentes clairement indiquées, l’échéancier voulu, le processus d’approbation, l’explication des droits et usages du contenu, ainsi que l’exclusivité demandée.

Attention de ne pas vouloir prendre le contrôle de la direction artistique du processus de contenu de l’influenceur. Une fois choisis, nous avons confiance qu’il peut créer du contenu de qualité et pertinent pour notre client et pour la demande. Attention également de ne pas changer de plan ou d’objectifs, ni même de stratégie à la dernière minute. Une fois le brief approuvé par le client d’abord et ensuite par notre collaborateur, on doit s’y en tenir. Important de toujours être clairs sur les droits et usages demandés par notre client. Ce sont des détails HYPER importants qui influencent le budget à prévoir.

5. Une approche précise tu feras

Quand on approche un influenceur, il faut être précis dès le début sur le type de collaboration que l’on recherche et on ne doit pas s’attendre à ce qu’un influenceur ne travaille pour rien. On doit toujours s’assurer d’être justes sur l’offre que l’on propose en échange du travail requis de la part de l’influenceur. Il est primordial de procéder de façon professionnelle, soit de contacter l’agence ou l’influenceur directement, mais par courriel. On oublie les propositions par DM Instagram!

6. Une entente claire tu rédigeras

Les éléments à inclure dans l’entente (contrat) :

  • Obligations de l’influenceur / Ce que l’influenceur doit faire
  • Contrepartie du client / Ce que l’influenceur reçoit en échange
  • Licence, permissions et droits sur le contenu / À qui appartient le contenu, comment il peut être partagé, approbations, et modifications
  • Code de conduite / Les règles du jeu et l’éthique
  • Exclusivité / Les marques compétitrices avec qui l’influenceur ne peut travailler durant la même période
  • Reconnaissances et indemnisation / Ce qui se passe si on résigne le contrat
  • Confidentialité / Un contrat c’est privé !
  • Le brief en annexe / Les détails de la campagne

7. Le contenu tu approuveras

Dans le cas d’un partenariat payant avec un influenceur et où la marque débourse pour du contenu qui lui ressemble et de qualité, un droit de regard sur le contenu avant qu’il soit finalement publié est possible. Important de préciser que nous avons besoin de recevoir le contenu au moins 48 heures en amont, afin de pouvoir faire les suivis d’approbation avec la marque et habituellement pas plus qu’une demande de changements à apporter s’il y a lieu

8. Les publications tu suivras

Chaque photo, chaque story et chaque vidéo est important et c’est pourquoi tout doit être monitoré. C’est la clé pour être en mesure de produire un rapport final étoffé et de calculer les résultats de notre stratégie, et de chaque dollar investi de la part du client.

9. Un rapport complet tu produiras

Nous mettons en lumière les chiffres importants dans ce rapport. Le nombre de mentions des influenceurs activés, le nombre d’impressions et d’interactions, le CPE (coût par engagement), le CPM (coût par mille), etc. Chacun de ces chiffres est analysé, comparé et expliqué au client, lors d’une rencontre où nous présentons ce document final.

10. Le paiement tu assureras

Dernière étape, mais à ne jamais oublier, on s’assure de faire le paiement dû dans les 30 à 45 jours suivant la réception de la facture, tel qu’indiqué au préalable dans l’entente signée des deux parties. Les influenceurs sont souvent des pigistes et n’ont souvent pas les moyens des grandes entreprises ou médias.