Une stratégie de communication intégrée réussie - BICOM Communications

Une stratégie de communication intégrée réussie

3 astuces pour vous aider à bâtir votre communauté virtuelle

Aujourd’hui, avoir une présence sur les réseaux sociaux pour une marque n’est plus une option. C’est une partie plus que nécessaire pour une stratégie de communication solide, autant pour un petit entrepreneur qui débute sur Etsy que pour une multinationale majeure. Les marques utilisent les plateformes sociales pour accroitre leur visibilité, communiquer directement avec les clients, et ainsi générer des ventes. Toutefois, avec l’évolution constante de la technologie et du comportement du consommateur, bâtir une communauté en ligne peut être étourdissant pour n’importe quel entrepreneur qui n’a pas les bonnes ressources.

Quelles plateformes sont adéquates pour votre marque ? Quelle est votre voix éditoriale, votre image de marque ? Combien devriez-vous investir sur la création de contenu ? Quelle est la valeur ajoutée d’un partenariat avec un influenceur ? Devriez-vous investir dans le support médiatique payant ? Ce sont toutes des questions qui devraient être répondues dès le début afin de mettre en place une stratégie qui aura du succès.

Voici trois autres points qui peuvent aussi vous aider :

1 – Récolter de vrais résultats avec une approche intégrée

Les campagnes d’influenceurs sont devenues très populaires ces dernières années. Elles sont un bon moyen de créer de l’engagement avec les clients existants et d’en recruter des nouveaux. Toutefois, ces collaborations exécutées sans contexte donnent lieu à un faible retour sur investissement (ROI). Une approche intégrée doit être mise en place pour assurer le succès d’un partenariat : relations médiatiques, événement, marketing d’influenceurs et contenu créatif propre à la marque doivent être alignés afin de se compléter et communiquer le même message au même moment. Par exemple, lorsqu’un influenceur identifie correctement une marque dans sa publication, les utilisateurs sont redirigés vers son compte, augmentant sa visibilité. Quand la marque produit du bon contenu qui complémente celui de l’influenceur, ce trafic peut se convertir en acquisition d’abonnés. En général, le taux de conversion varie entre 5% & 25% des impressions gagnées. Dans le cas du client BICOM Mistik, une marque de produits coiffants naturels, leur nombre d’abonnés a connu une augmentation de 30% en moins de 24 heures suivant l’événement de lancement. Un contenu dynamique déjà publié sur leur compte et une interaction constante avec les invités au moment des publications furent des facteurs gagnants. Par la suite, les mentions générées sur les réseaux sociaux furent incorporées au calendrier de contenu de la marque.

 

2- Bâtir des relations fortes avec les personnes clés

En travaillant avec des influenceurs, les marques doivent aussi s’assurer que leur message est bien compris par les bonnes personnes. Il est facile de payer une influenceur Instagram avec 300 000 abonnés pour une photo de jeans avec la mention #ad, mais est-ce que cet investissement se traduira en ventes? La grosseur de l’audience du partenaire n’est pas le facteur le plus important. Le taux d’engagement a beaucoup plus d’impact. Selon ce qu’une étude par HelloSociety a démontré, travailler avec un influenceur qui a 30 000 abonnés qui sont extrêmement dédiés et loyaux va résulter en un taux de conversion plus élevé. De plus, si le partenaire et sa communauté partagent les mêmes valeurs que la marque, une relation authentique sera établie. Il va de même pour les consommateurs. Ce sont les plus loyaux à la marque, les gens qui considèrent le produit ou le service comme une partie de leur identité personnelle. Leur pouvoir de persuasion, surtout en tant que groupe, est aussi fort qu’une Kardashian.

 

Cependant, comment les identifier? Certes, il existe des outils comme Traackr qui peuvent aider, mais c’est ici qu’une bonne préparation viendra faire toute une différence.
Identifiez une liste de mots-clic populaires reliés à votre marque. En tant que restaurant, quels sont les mots-clics tendances que les foodies utilisent dans votre ville? Qui a publié le contenu le plus populaire avec ce mot-clic? Qui suit vos compétiteurs? Qui sont les utilisateurs à l’affût des tendances? Une fois armé de ces informations, il est temps d’interagir : suivez des utilisateurs, aimez des publications, laissez des commentaires. Il faut bâtir une vraie relation avec les consommateurs. Cela fera grandir votre communauté et distinguera vos consommateurs loyaux. Ils seront ceux qui aimeront et commenteront sur chacune de vos publications et ils ont beaucoup de valeur. Il est donc important de les récompenser avec des concours, des cadeaux surprise et des mentions.

3- Tester. Mesurer. Comparer.

La quantité de contenu publié à chaque jour sur le web est énorme. Sur Facebook, 3 millions de publications y sont ajoutées à chaque 60 secondes, alors que sur Youtube, on compte 500 heures de vidéos de plus pour le même temps La meilleure façon de créer du contenu mémorable est d’oser faire quelque chose de différent. Rester pris dans le même modèle rendra votre compte obsolète. Un bon exemple est la stratégie vidéo de Complex media. Ils essaient constamment de nouveaux formats. Certains deviendront permanents, comme leur daily vlogs et Hot Ones, alors que d’autres disparaitront. Néanmoins, leur évolution est une réussite grâce à leur attitude courageuse.

Il est important pour les marques d’expérimenter avec des nouveaux formats de contenu qui montrent les produits sous un nouveau jour. Essayez différentes approches pour ainsi déterminer quel genre de contenu suscite le plus d’engagement pour votre audience. Le truc est, par contre, de ne pas investir trop d’argent et de temps dans la première phase de développement. Ensuite, vous pourrez peaufiner la deuxième phase, une fois qu’un concept gagnant est établi. C’est la même chose pour la fréquence de publication et l’heure appropriée. Publiez le même contenu à différents moments de la journée et de la semaine pour déterminer quand seront les meilleurs résultats. Cela vous aidera à comprendre comment l’algorithme peut avoir un impact sur votre compte. Lors de ces différents tests, il est important de prendre note des résultats. Il est alors crucial de déterminer ses objectifs (KPI) et ses métriques d’analyse avant de commencer. Ceux-ci vont varier d’une marque à l’autre, ou d’une campagne à l’autre. Ils dépendent entièrement de votre but. De générer des ventes, des clics et des conversions sera plus important que des interactions. À l’inverse, pour la valeur de la marque, l’interaction est plus significative que les impressions.

En somme, avec les réseaux sociaux, il est crucial de bien prendre le temps de planifier stratégiquement et de déterminer comment cette approche s’intégrera dans l’ensemble de votre stratégie marketing, vos objectifs et vos valeurs. Une fois un plan mis en place, il est plus facile de s’adapter aux changements rapides de l’industrie.